Comment pouvons-nous vous aider ?

Les rosés

Le vin rosé ne possède pas de définition satisfaisante malgré de longs débats tant en France qu'à l'international. Tout fois voici les différentes méthode de fabrication des vins rosés.

Le Rosé de saignée est obtenu à partir d'une vendange mise en cuve, comme pour le rosé de macération, mais destinée à produire du vin rouge. Après quelques heures de macération, on libère une partie du jus contenu dans la cuve et qui a déjà pris une teinte rosée, pour le vinifier à part. Le reste de la vendange est quant à lui laissé dans le cuve initiale afin de produire du vin rouge.

Le Rosé de macération : Ce type de rosé est élaboré à partir d'une vendange de raisins noirs mise en cuve jusqu'à 24 heures avant le début de fermentation afin que les baies libèrent la pulpe, la peau, les pépins et le jus de raisin. Durant cette courte période de cuvaison, les pigments et les arômes contenus dans la pellicule du raisin imprègnent le jus et le teinte au point de donner sa couleur au rosé.

Le Rosé de pressurage, cette technique consiste à presser directement les grappes entières ou éraflées, juste après la vendange. Une fois le jus récolté, il est mis en cuve et la fermentation débute. Dans ce cas, le rosé possède une robe plus claire, de couleur saumon, que le rosé de macération.

Le rosé est finalement un des vins les plus complexe à réaliser car beaucoup de facteur entre en jeu afin de plaire aux amateurs.

Les rosés

Il y a 5 produits.

Affichage 1-5 de 5 article(s)